Gamifier un web-documentaire

Depuis un mois et demi, je me suis lancée dans la création d’un web-documentaire portant sur une forêt unique en son genre ; les cycles naturels y sont totalement respectés et un laboratoire scientifique l’étudie en détails. Il s’agit de

La réserve naturelle de la forêt de la Massane

J’ai une expérience de 5 ans dans la médiation des savoirs scientifique, dont la création et l’animation d’une exposition traitant de la biodiversité, mais le défi reste présent. La première étape consistera à découvrir ce qui fait un bon web-documentaire. Ensuite, il me faudra mettre en avant la forêt et le travail des scientifiques, organiser le parcours en autonomie de l’utilisateur et provoquer, autant que possible, son engagement en faveur des missions de la réserve. Ceci en tenant compte des potentielles controverses qui entourent régulièrement les mesures de protection de l’environnement.

Pour remplir ces objectifs, je compte m’appuyer sur les apports de la gamification et mettre à profit tout ce que j’ai appris en un an et demi de recherche sur le sujet. Ce n’est pas la première fois que je m’aventure dans cette voie, j’ai déjà eu plusieurs expériences dans la réalisation de jeux, que ce soit dans le cadre de gamejams (Jam today par exemple), ou lors de la conception d’un serious game d’apprentissage du code.

Toutefois l’intérêt de ce stage est double. Non seulement j’aurai un réel pouvoir de décision lors de ce projet mais en plus je pourrai mettre en place ma propre méthodologie de travail. Ceci avec l’appui et l’expertise de l’équipe de la réserve naturelle, composée de deux scientifiques et d’une chargée de communication.

Pour vous présenter ce travail  et en faire ressortir l’intérêt critique, je m’attacherai à détailler successivement :

  • Qu’est-ce qui fait un bon web-documentaire ?
  • Vous avez dit controverse ?
  • Impliquer l’utilisateur : le pouvoir de l’empathie
  • Gamifier pour mieux engager
  • Aux origines de l’hybridation : entre jeu et webdoc

Chaque article pourra être lu indépendamment des autres, n’hésitez donc pas à ne lire que ce qui vous interpelle.

Si vous avez une remarque, un point sur lequel vous aimeriez attirer mon attention ou une simple notification de lecture à me transmettre, surtout, sentez-vous invité à laisser un commentaire 🙂

Publicités