Poser les bases d’un jeu vidéo – 3

Etape 1étape 2

Une fois l’idée de jeu trouvée, la séance de brainstorming – qui est plus ou moins longue et complexe suivant l’importance du projet – laisse place à la définition de l’objectif principal pour le joueur.

Vous voulez montrer que les additions sont cool pour remotiver votre classe de CE1 ? Dénoncer les inégalités salariales entre hommes et femmes ? Faire un plateformer avec votre enfant en personnage principal ? Ou créer le prochain Minecraft ?

Tous autant que vous êtes, hop, au boulot ! Et trouvez-moi l’objectif principal dans votre jeu. Go for it !

Clairement, Wonder Woman s’apprête à relever un challenge de taille puisque son objectif est ici de de combattre une créature invincible et maléfique dont les studio Marvel ont le secret. Mais dans un jeu, l’objectif peut très bien être d’aller chercher le pain à la boulangerie du coin.

Inutile de définir un objectif épique pour obtenir un bon objectif.

De plus, il faut qu’il soit en accord avec le message que vous souhaitez faire passer si tel est votre cas. Pour reprendre l’exemple des additions, donner pour objectif au joueur de vaincre le monstre des additions n’est peut-être pas la meilleure idée. Après tout, les additions aussi ont une réputation à défendre ! Et rien ne vous empêche de transformer les additions en super pouvoir pour se défendre contre une menace.

Un objectif doit être simple et soutenir l’intention derrière votre jeu.

Pour l’histoire de Naoma que je souhaite adapter en jeu dans le cadre du MOOC introduction au game design, l’exercice peut paraître simple : résumer en une phrase l’essence du récit. En vérité il ne l’est pas, tout comme trouver un objectif clair n’est pas facile.

Essayez encore et encore jusqu’à ce que vous sentiez que, ça y est, c’est simple, c’est impactant, vous y êtes arrivé.

Surtout, n’hésitez pas à continuer votre démarche de création de jeu dès que vous avez trouvé quelque chose qui vous satisfait. Si vous n’êtes pas sûr de vous, il sera toujours temps d’ajuster votre objectif par la suite. Ou même de le revoir totalement. Pour ma part, le premier objectif que j’ai trouvé était : mener Naoma jusqu’au dragon. Oui, après tout, qu’est-ce qui est plus cool qu’un dragon ? Sauf que… Trouver le dragon n’est pas la raison d’être de Naoma. Naoma est une messagère. Alors que j’étais entrain de créer mon jeu, j’ai du revoir mon objectif.

Maintenant, l’objectif dans mon jeu est d’aider Naoma à délivrer son message au crieur de rue.

Pour récapituler, votre objectif doit :

  • tenir en une phrase
  • servir votre message
  • résister aux étapes à venir

A très vite pour la suite 🙂

Publicités

Gamifier un web-documentaire

Depuis un mois et demi, je me suis lancée dans la création d’un web-documentaire portant sur une forêt unique en son genre ; les cycles naturels y sont totalement respectés et un laboratoire scientifique l’étudie en détails. Il s’agit de

La réserve naturelle de la forêt de la Massane

J’ai une expérience de 5 ans dans la médiation des savoirs scientifique, dont la création et l’animation d’une exposition traitant de la biodiversité, mais le défi reste présent. La première étape consistera à découvrir ce qui fait un bon web-documentaire. Ensuite, il me faudra mettre en avant la forêt et le travail des scientifiques, organiser le parcours en autonomie de l’utilisateur et provoquer, autant que possible, son engagement en faveur des missions de la réserve. Ceci en tenant compte des potentielles controverses qui entourent régulièrement les mesures de protection de l’environnement.

Pour remplir ces objectifs, je compte m’appuyer sur les apports de la gamification et mettre à profit tout ce que j’ai appris en un an et demi de recherche sur le sujet. Ce n’est pas la première fois que je m’aventure dans cette voie, j’ai déjà eu plusieurs expériences dans la réalisation de jeux, que ce soit dans le cadre de gamejams (Jam today par exemple), ou lors de la conception d’un serious game d’apprentissage du code.

Toutefois l’intérêt de ce stage est double. Non seulement j’aurai un réel pouvoir de décision lors de ce projet mais en plus je pourrai mettre en place ma propre méthodologie de travail. Ceci avec l’appui et l’expertise de l’équipe de la réserve naturelle, composée de deux scientifiques et d’une chargée de communication.

Pour vous présenter ce travail  et en faire ressortir l’intérêt critique, je m’attacherai à détailler successivement :

  • Qu’est-ce qui fait un bon web-documentaire ?
  • Vous avez dit controverse ?
  • Impliquer l’utilisateur : le pouvoir de l’empathie
  • Gamifier pour mieux engager
  • Aux origines de l’hybridation : entre jeu et webdoc

Chaque article pourra être lu indépendamment des autres, n’hésitez donc pas à ne lire que ce qui vous interpelle.

Si vous avez une remarque, un point sur lequel vous aimeriez attirer mon attention ou une simple notification de lecture à me transmettre, surtout, sentez-vous invité à laisser un commentaire 🙂